Services transversaux

  • Animation

    Une équipe d’animation est présente quotidiennement sur les deux sites.
    Elle est à votre disposition pour vous proposer des actions d’animation, individuelles ou collectives adaptées à vos goûts et capacités : sorties, spectacles, thés dansants, loto, bibliothèque, journal de l’établissement, chien visiteur, café des familles, jardins thérapeutiques, activités intergénérationnelles.

    Les animateurs de l’établissements s’inscrivent à part entière dans la philosophie de prise en charge individualisée développée dans nos EHPAD en participant aux réunions de coordination permettant d’élaborer les projets de vie personnalisés des résidents.

     

  • Diététique et éducation thérapeutique

    Une diététicienne collabore étroitement avec le chef des cuisines, les services de soins afin de proposer une restauration de qualité prenant en compte les spécificités de chacun des secteurs d’activité de l’établissement.
    Les menus sont conçus sous supervision d’une diététicienne, pour être équilibrés et leur texture adaptée à vos besoins.
    Les régimes spécifiques font l’objet d’une prescription médicale.

    Une commission des menus, sous supervision de la diététicienne et du chef des cuisines se réunis régulièrement et sollicite l’avis et l’expertise, tant des médecins, que des équipes pluridisciplinaires, que des patients/résidents et de leur représentants.

    Des enquêtes de satisfaction ciblées sont régulièrement diligentées par cette commission et font l’objet d’une analyse approfondie afin d’améliorer sans cesse nos prestations.

    L’établissement est engagé dans une réflexion permanente afin de développer au maximum la prévention du risque de dénutrition de la personne âgée. Ce travail repose sur les équipes pluridisciplinaires formées dans ce domaine ainsi que des professionnels compétents : chef des cuisines, diététicienne ; engagés dans la démarche, en regard des objectifs d’actions quotidiennes élaborées par le CLAN.

     

  • Pharmacie

    La présence d’un pharmacien et d’une PUI au sein de notre établissement permet une dispensation centralisée et individualisée des traitements prescrits par les praticiens médicaux.

    La préparation centralisée des piluliers se fait par l’intermédiaire du dossier patient informatisé.

    Un comité des bonnes pratiques médicamenteuses notamment en matière d’antibiothérapie et du circuit du médicament, évalue régulièrement nos pratiques.

     

  • Pôle de rééducation et de réadaptation

    En service d’hospitalisation :

    • Le kinésithérapeute intervient sur prescription médicale et en collaboration étroite et constante avec l’équipe pluridisciplinaire pour proposer des activités de rééducation fonctionnelles et de réadaptation. Il donne son avis pour l’élaboration du projet thérapeutique du patient et pour la décision de retour à domicile ou non.
    • L’ergothérapeute : intervient dans le cadre de ses compétences, pour promouvoir l’autonomie du patient, la prévention des positions vicieuses, pour adapter le matériel et l’environnement proche du patient, afin de pallier à ses handicaps ou incapacités.
      L’ergothérapeute intervient aussi dans le cadre des visites au domicile du patient, afin d’organiser ou d’adapter son milieu de vie, dans l’objectif du retour à domicile.
      L’ergothérapeute effectue des bilans d’autonomie et participe de plein droit aux réunions de synthèse permettant d’établir le projet thérapeutique du patient, participe à la prise de décision sur le devenir du patient.
    • L’APA : propose des activités de maintien de l’autonomie, d’évaluation des capacités fonctionnelles du patient.

    En EHPAD

    • Le kinésithérapeute intervient sur prescription médicale et en collaboration étroite et constante avec l’équipe pluridisciplinaire pour proposer des activités de maintien d’autonomie.
      Il participe à part entière à l’élaboration du projet de vie du résident
    • L’ergothérapeute : intervient dans le cadre de ses compétences, pour promouvoir l’autonomie du patient, la prévention des positions vicieuses, pour adapter le matériel et l’environnement proche du patient.
      L’ergothérapeute effectue des bilans d’autonomie et participe de plein droit aux réunions de synthèse permettant d’établir le projet le projet de vie du résident
    • L’APA : propose des activités individuelles ou collectives, de maintien de l’autonomie, d’évaluation des capacités fonctionnelles du résident
    • Masseur hydrothérapeute : propose des actions de bien-être et de relaxation

    De manière transversale : le pôle de rééducation de l’établissement, développe des actions de formation et de prévention des risques musculo-tendineux, auprès des équipes de la structure, pour une amélioration des conditions de travail.

     

  • Hygiène

    L’infirmière hygiéniste, sous délégation du médecin président du CLIN (comité de lutte contre les infections nosocomiales) préconise la mise en application des bonnes pratiques, en matière d’hygiène, de prévention des risques et de prévention des infections nosocomiales.

    Education thérapeutique : Le secteur d’hospitalisation a développé des axes d’éducation thérapeutique :

    • éducation thérapeutique des patients diabétiques
    • éducation thérapeutique des patients stomisés
      Pour ce faire, du personnel a suivi des formations spécifiques et un programme d’éducation thérapeutique pour chacun de ces deux thème est disponible dans le service

     

  • Restauration

    secteur d’activité rattaché aux services économiques

    Le service restauration a pour mission de servir des repas, équilibrés et adaptés, ayant été fabriqués dans des conditions d’hygiène respectant la législation en vigueur, aux patients et au personnel de l’hôpital.

    Sur le plan de l’organisation du circuit, l’alimentation en milieu hospitalier fait appel à différents acteurs :

    • le service restauration qui est en charge des achats, de la fabrication, du choix des repas, de la matière première, de leur remise en température et de leur distribution.
    • le service diététique qui travaille en collaboration avec les services de restauration.
    • les services de soins, où les cadres ont, entre autre pour mission, d’organiser cette prestation restauration, en définissant le rôle des aides-soignants, des agents d’hôtellerie, qui, dans le cadre de leurs activités respectives participent, à la distribution et à l’aide aux repas, en respectant,  à ce niveau-là, de la prestation, les règles de sécurité alimentaires

    Les règles de sécurité alimentaire : Afin de répondre aux préconisations concernant la sécurité alimentaire,  l’établissement à définit le plan de maîtrise sanitaire. Celui-ci définit les mesures prises par l’établissement pour assurer la sécurité sanitaire de ses productions vis-à-vis des dangers biologiques, physiques et chimiques. La loi n’impose aucune obligation de moyen mais exige une obligation de résultat.

    En conséquence, il est admis que tous les agents de l’hôpital ayant à intervenir dans la chaîne allant de la conception, à la distribution des repas au sein de l’hôpital, sont responsables de la sécurité alimentaire, et doivent garantir cette dernière en respectant et faisant respecter, les règles fondamentales liées à cette activité. Nous, nous devons d’apporter aux patients, le meilleur de la qualité en matière d’alimentation.

    Les équipes de restauration : en cuisine

    • 13 agents qui travaillent 7j/7, 365 jours /an, de 6h30 à 20h45
    • Une production de plus de ….. repas 
    • Différents menus élaborés au préalable avec le service diététique, prenant en compte les différents régimes prescrits par les médecins ( avec ou sans sel, avec ou sans graisse, textures normales, hachées, mixées, viande, poisson, etc…)
    • des convives de 40 à 100 ans

    L’équipe de restauration se répartie sur 5 secteurs définis comme suit :

    • Le secteur « approvisionnement et gestion informatique » : Ce secteur prend en charge les commandes, la gestion et le contrôle de la facturation jusqu’à la liquidation des matières premières
    • Le secteur de « préparation froide » : Ce secteur prend en charge la distribution de toutes les denrées alimentaires avant qu’elles ne soient transformées. Il est chargé de la fabrication des entrées, fromages, desserts.
    • Le secteur « préparations chaudes » : Ce secteur à pour rôle la préparation, la cuisson, le tranchage, le portionnage et le conditionnement de toutes les denrées alimentaires liées au plat principal suivant l’élaboration du planning de production.
    • Le secteur « restauration du personnel » : Ce secteur a pour rôle la fabrication et la distribution des repas pour le personnel de l’hôpital. Les repas sont pris dans le restaurant du personnel.
    • Le secteur de « portage de repas à domicile » : Ce secteur est chargé de préparer les sacs repas et d’en assurer la livraison.

    Les tarifs proposés pour l’ensemble des prestations sont :
    Repas accompagnant : 8€50
    Repas « portage à domicile » : 8€50

    Contacts utiles :
    Responsable restauration : M GUILLAS
    Adjoint au responsable de restauration : Mme RODRIGUEZ  

     

  • Buanderie

    Tout le linge plat de l’établissement est traité par une blanchisserie centrale dans le cadre contractuel d’une convention de groupement de territoire.
    Cette blanchisserie est habilitée selon les normes RABC

     

  • Service social

    L’assistante sociale de l’établissement intervient dans le cadre de son activité aussi bien en secteur hospitalier, qu’en EHPAD.
    Son travail s’inscrit dans un réseau de territoire, en partenariat avec les hôpitaux d’amonts, les HAD, les SSIAD, la MAIA, la filière gérontologique, etc…

    En secteur d’hospitalisation : L’assistante sociale reçoit dès l’admission les patients et/ou leur famille pour préparer le retour à domicile, ou le placement en EHPAD et/ou préciser les objectifs de l’hospitalisation.

    En EHPAD, en collaboration avec le cadre de santé et le médecin coordonnateur, l’assistante sociale participe à la commission d’admission et au suivi de l’élaboration des dossiers administratifs et de prise en charge.

     

  • Soutien psychologique

    1. En secteur hospitalier : Un neuropsychologue dédiée : assure l’accompagnement des patients et plus spécifiquement des patients et des familles accueillis en soins palliatifs.
      Elle participe à part entière aux réunions de synthèse, aux réunions de travail avec l’EMASP, à l’élaboration du projet thérapeutique.
    2. En EHPAD : les psychologues, accompagnent au quotidien les résidents et leurs familles.
      Elles participent pleinement à l’élaboration et à la mise en application des projets de vie des résidents.

     

  • Portage repas à domicile

    Depuis 2010, nous assurons le portage à domicile ,  sur les communes de Bourg St Andéol, ST Just d’ardèche, ST Marcel d’ardèche, ST Martin d’ardèche et Viviers .

    C’est un menu élaboré par l’équipe de restauration, en collaboration avec une diététicienne.

    Sur la commune de Bourg St Andéol : les repas sont livrés du lundi au vendredi(sauf jour férié) de 9h45 à 12h15.

    Sur les autres communes : le jour de livraison s’effectue le mardi matin(possibilité de 4 repas différents) 

    Le menu se compose de : 

    • Potage
    • Entrée
    • Plat chaud
    • Fromage
    • Dessert
    • Pain 

    Tarif du repas livré :8.5€ 

    Inscription :
    Véronique DESCHAMPS
    SERVICE ECONOMIQUE
    HOPITAL INTERCOMMUNAL BOURG ST ANDEOL/VIVIERS
    TEL 04.75.54.86.18

     

  • Service technique

    Les services techniques de l’hôpital intercommunal bourg saint andéol se composent d’une équipe d’entretien composée de 2 agents sur chaque site sous la responsabilité d’un responsable logistique.

    A noter que tous les agents interviennent sur les deux sites.

    Les agents du service entretien sont particulièrement polyvalents :

    • Ils entretiennent et rénovent aussi bien les locaux (plomberie, maçonnerie, électricité, peinture, menuiserie, informatique) que les espaces verts de l’établissement.
    • Ils assurent la gestion des alarmes et des urgences techniques 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 par un dispositif d’astreinte.

     

  • Service administratif

  • Bio-nettoyage

    Des équipes dédiées et formées au bio nettoyage, dans l’application stricte des procédures du milieu hospitalier sont en place sur les deux sites.
    Elles interviennent dans les différents secteurs de soins, sous supervision de l’expertise de l’infirmière hygiéniste.
    Elles sont l’un des remparts essentiels dans la lutte contre les infections nosocomiales.